Skip to content

Café Osmose et le Tonneau

Sur le campus de l’Université de Moncton, il existe trois institutions qui servent à boire et à manger.
Le premier est la cantine universitaire gérée par la multinationale Sodexo. Il y a plusieurs cantines sur le campus (Taillon : cantine principale, au Ceps : centre sportif, au pavillon des arts, des sciences, de la DGT et des soins infimiers ainsi qu’à l’Aréna).
Les deux autres endroits sont au centre étudiant : le café Osmose et Le Tonneau. Tous les deux sont gérés par les étudiants pour les étudiants.

Le Café Osmose est ouvert en journée et tous les jours de la semaine. On peut y prendre son café, si je ne me trompe pas, ainsi que d’autres choses à boire (dont de l’alcool) et y manger (hamburger-chips notamment) (Menu). C’est pas très cher et assez sympa. Il y a des petites tables de 2-3, des plus grandes 4-6 ainsi que des sofas et des fauteuils. On s’y soit comme chez soi. Le fond musical est géré par CKUM, la radio du campus (40 ans de diffusion). Sur la première photo, on y voit de gauche à droite : Benoit (Génie mécanique, CKUM), Marion (Française, Génie civil) et Kimi (Génie civil). Kimi et Benoit ont été en échange à Poitiers tandis que Marion vient de Poitiers.

Benoit, Marion et Kimi à l'Osmose

Bière aux bleuets de la Pump House de Moncton

Le Tonneau est ouvert le jeudi soir jusque minuit ou quand plus personne n’est là. Il est ouvert lors d’autres soirées si les organisateurs arrangent cela. Là l’ambiance est plus pub, café de ville. Le Tonneau est réouvert cette année avec des prix démocratiques et un bon choix de bière (Menu ?!). Pour ceux qui veulent frapper la boule, un billard est présent et permet de jouer entre amis pour une pièce (on ne dit pas 1 dollar ici). Il ne faut pas oublier le tip (25 sous ou plus si on prend une bière). J’y suis allé avec Alexandre (Génie en première et cokotteur) lors de l’ouverture mercredi et le lendemain à l’occasion de la soirée Casino organisé entre autre par le génie.
Lors de la soirée Casino, j’ai rencontré Mélanie, une française qui travaille ici à la FÉÉCUM depuis janvier. Elle connait assez bien les canadiens puisqu’elle est là depuis 8 mois. C’est assez drôle car je la vois plus comme une canadienne mais qui ne s’étonne pas de ce que je dis. Puis j’ai discuté avec d’autres étudiants (David, Luc, Zoé, …) qui étaient restés là. C’est une façon de rencontrer les autres étudiants. Je ne compte pas y prendre une place de pilier.

Ca parle de ce que j'ai écrit

  1. L'affreux Jojo › Le Campus le Lundi, septembre 12, 2011

    [...] On traverse l’entièreté de l’université en 15 minutes. J’ai parlé des cantines l’autre jour. Même si les bâtiments ne sont pas très loin, on préfère ne pas [...]